Tout nouveau tout beau.

Compte tenu de nombre croissant de visiteurs, j’ai décidé d’ouvrir un compte facebook qui sera le pendant de ce blog mais sur les réseaux sociaux.

Simple et efficace !

Pour en revenir au quotidien j’ai eu assez de mal à me motiver pour travailler sur mes projets en cours; j’ai quand même eu le courage de monter mes cavaliers séleucides tout droit sorti des forges d’Aventine Miniatures.

Je suis vraiment accro à leur sculpture y a pas à dire !
J’ai également avancé sur mon futur projet d’armée avec mes Byzantins ou plutôt mes Romains d’Orient.

La période ciblée est du milieu du 5ème siècle à la fin du 6ème soit plus ou moins ce qui correspond avec l’époque de mon armée Sassanide.

Publicités

Les joies de la procrastination

Le mois d’août et de septembre a été chaud sur pleins de sujets mais a été plutôt calme sur les bonhommes…

Pas mal de travaux se sont agglomérés et je me retrouve avec finalement du travail par dessus la tête…. Bref dur dur Balladur sur la Côte d’Azur…

J’ai relancé la machine à vrai dire hier soir pour enfin me motiver à finir mes Légionnaires Séleucides. Attention hier quand on parle de légionnaires c’est derniers historiquement parlant sur la période ciblée n’ont rien à voir avec le légionnaire de l’imagerie collective que j’apparente davantage au début de la période impériale et la période des Guerres Daciques pour être plus précis.

Non ces légionnaires-là correspondent à un mix entre les Princeps/Triarii et l’évolution lourde des Thureophoroi nommée les Thorakitai ce qui explique le mix d’équipement.

J’ai donc terminé les boucliers et donc fini cette unité !
Place maintenant aux Compagnons de Séleucos !

Post Magnesia

L’hégémonie romaine sur le bassin méditerranéen est dû à de nombreux facteurs, le fait notamment d’avoir à gérer la plupart du temps ses adversaires un à un; mais aussi et surtout grâce à un système militaire performant et des évolutions d’armes issues d’un mix de différentes cultures, Latine et Étrusque bien évidemment mais aussi Celte et Hellénistique.

Je ne vais pas rentrer dans le détail mais le concept même d’infanterie lourde polyvalente voit pour moi son origine dans l’évolution des peltates/thureophoroi et des hypaspistes en forme plus lourde mais tout aussi manœuvrable qui a donné  les Hastati / Princeps / Triarii revenu en orient sous forme de Thorakitaï dans un premier temps puis autant le dire directement sous forme de copie de légionnaires, tellement la phalange avait montré ses limites en temps de guerre après avoir régné 150 ans sur les champs de batailles…

L’après Magnésie est donc clairement une nette rupture dans l’armée Séleucide.
Le traité qui en suivit relégua cette empire à un intervenant puissant certes mais plus que localisé dans le monde méditerranéen et la dernière intervention en Égypte de Antiochos IV en est un parfait exemple ! Le centre du monde avait changé.

La plupart des corps militaires, les armes destructions massives mais aléatoires que sont les éléphants; avaient montrés leurs limites, la phalange vous l’aurez compris n’avait plus d’utilité et les armées de cultures Grecque tentèrent d’évoluer. Pour l’Empire Séleucide ce fut peine perdue, la désagrégation politique de l’Empire avait déjà inexorablement commencée malgré la parenthèse Antiochos III, une chute lente et douloureuse, pour une entité politique rongée de l’intérieur mais aussi attaquée de toute part, entre un royaume Parthe, une Arménie émergente, une Asie mineure explosive entre Pergame et le Royaume du Pont et un monde toujours plus romanisé malgré quelques résurgences…

Ma balade Séleucide continue donc avec l’arrivée d’un nouveau corps armé pour ces derniers, il s’agit donc vous l’aurez deviné de mes légionnaires !

Il me reste à faire encore les scutums pour finir cette unité mais j’ai dores et déjà bien avancé. Le casque coloré a pour but de faire le rappel avec les unités d’élites déjà réalisées pour cette armée !

Vous remarquerez les différences de couleurs en fonction de l’heure de prise de la photo !

Que me reste-t-il à faire ? En fait finalement beaucoup de choses !

Tout d’abord, Aventine Miniatures s’est fait un plaisir de maltraiter ma besace en nous promettant tout simplement une sortie de Thorakitai, une ressortie de Thureophoroi pour finir de  Guerriers Thraces rien que ça et ils me promettent d’en finir avec une cavalerie de compagnons !!!!!

Vais-je m’en sortir avec cette armée ? Probablement pas 🙂 en tout cas ce sera l’un des plus gros projets que j’aurai eu à réaliser et c’est un vrai régal !

Ad Lucem per Nauseam

Coucou me revoilou !

Entre le taf, les obligations conjugales et les travaux à la maison, plus différentes variantes de vacanciers squatters, il faut être pas mal motivé pour peindre !

Et bien bonne nouvelle j’ai vraiment bien avancé à ce propos !

J’en ai profité donc en plus de faire quelques emplettes (ou plutôt beaucoup d’emplettes) et surtout pour finir mon armée de Normands Siciliens !

Ça déjà c’est une bonne chose de faite ! J’ai fini donc ma deuxième unités de guerriers normands à pied

Il me reste en revanche à poser toutes les bannières de Stephens Hales, et ça cela me semble être un gros travail de précision !

Cela va être compliqué mais je vais essayer de les réaliser pour le mois d’août et en finir avec cette armée.

Elle est donc composée de la partie Al-Andalus de ce projet d’armée en duo et donc de la partie normande… techniquement cela me fait 3 armées…(Arabes, Normands, Normands/Siciliens).

Personnages

1 Émir monté
1 Duc monté et/ou 1 Emir monté qui s’affontent

1 Grande Bannière Normande montée
1 Grande Bannière Maure montée

1 Chef de Guerre Normand avec son curé
1 Grande Bannière Normande à pied

1 Émir à pied avec sa Grande Bannière
1 Chef Maure à pied avec son assesseur
1 Chef Maure avec son Imam
1 Trésorier maure avec son garde et la paye de l’armée

24 Lanciers Maures
24 Guerriers Normands
24 Guerriers Normands
10 Cavaliers légers Maures
10 Cavaliers Nobles Maures
12 Cavaliers Normands
10 Cavaliers Normands
16 Arbalétriers Maures
16 Archers Maures

Plus de scénettes que d’unités, petite exception pour cette armée où tout est doublé… en même temps les persos m’ont grave inspiré et me permettait de sortir des sentiers battus de la traditionnelle côte de maille…

Et un nouveau post sur 2 sujets qui me tiennent à cœur et dont je risque de pas mal vous saouler avec ça !

Le web selon Jeff

S’il y a une référence pour moi dans le monde de la figurine historique qui mélange à merveille modélisme, peinture, jeux avec des vraies analyses historiques, il s’agit bien de Jeff Jonas !

Son site est l’un des plus anciens mais également l’un des plus fournis en termes de contenu de recherche historiques, de listes d’armées, de scenarii, une mine d’or absolue !

Le blog idoine pour tous les fans d’Histoire, de jeux historiques, sur la période de l’antiquité classique UNIQUEMENT ! Disons-le de la période qui va grosso modo de la fin des guerres persiques et l’ascension de la Macédoine aux premiers âges de l’Empire Romain.

Période pour certains, restreinte mais à mon goût déjà large et très riche en termes de contenu et de civilisations !

indian_elephants_jjonas

Dommage qu’il ne soit plus aussi actif qu’il y a quelques années mais il fallait pour moi célébrer ce hobbyiste hors pair !

Merci !

Le serment d’Hannibal.

Le monde en 218 avant JC…. des superpuissances pour une mer, une mer pour des multitudes de ressources, un monde pour se couvrir de gloire !

Hannibal, fils d’Hamilcar Barca, est né à Carthage vers 247 av. J.C.

Hannibal m’a raconté que lorsqu’il vivait à Carthage il aimait beaucoup descendre les ruelles ornées de jolis vergers pour descendre jusqu’au port et regarder les commerçants charger leurs bateaux de leurs récoltes.

Il me raconta qu’il aimait également remonter par les champs où il pouvait admirer pendant des heures la splendeur des chevaux. Il adorait jouer, avec de simples bouts de bois et à la guerre avec ses frères Megen et Asdrubal II (à ne pas confondre avec son beau-frère Asdrubal I)...

Ce fut peut-être ce goût pour la guerre qui fit de lui un aussi grand général Carthaginois…

Il m’a raconté qu’à 9 ans, il avait supplié son père de l’emmener avec lui en Espagne. Celui-ci imposa une condition : il devait prêter le serment de haine éternelle à Rome devant le dieu suprême de la famille, Ba’al Shamin.

Le moment de répondre de son engagement se passe là devant les murs de Saguntum….
Rome tu vas découvrir sa colère !

Cela un an que je me suis dit qu’il fallait que je fasse une rétrospective complète de mes armées. J’ai commencé par les Sassanides et cela fait un an que je poireaute pour mes carthaginois.

Et les ressortant, j’en ai profité pour faire quelques corrections.
A vrai dire je suis relativement déçu de mon niveau de peinture général sur cette armée que je trouve avoir un peu bâclé. Il est vrai que le thème m’intéressaient mais la gravure des figurines m’a un peu déçu par rapport à ce que j’ai peint autre part.

Le rendu est très correct mais en regardant en détail chaque figurine il manque cette petite âme que j’ai trouvé davantage dans les Maures, Séleucides ou Sassanides.

Trêve de plaisanterie, on passe aux photos de cette force carthaginoise hétéroclite composée de Carthaginois, Lybiens, Numides, Ibères et Gaulois pour le fun vous trouverez également un contingent de Samnites pour évoquer la fameuse période de Cannae et des délices de Capoue.

Il me manque la traditionnelle cavalerie ibérique mais bon dans l’idée les proportions sont assez respectées.