Des guerriers masses en masse !

Voilà un petit état sur l’avancée de mes travaux sur mon armée Séleucide !

J’ai bien avancé mais il me reste à faire les orteils (je sais c’est fou…) mais aussi également à faire l’ensemble des boucliers de mes phalangistes.

p1060726-800x600 p1060725-800x600 p1060724-800x600 p1060723-800x600 p1060722-800x600 p1060721-800x600 p1060720-800x600 p1060730-800x600

Le travail devrait être bouclé fin de semaine. Pas de temps à perdre puisque ces derniers finalisés et après une pause équipe BB, direction les Normands avec quelques surprises et une première unité.

Dans la foulée j’ai retrouvé qq officiers issus de la gamme légende de Wargames Foundry qui feront parfaitement l’affaire (même si l’un deux à une épée un peu démesurée !).

p1060729-800x600 p1060728-800x600 p1060727-800x600

Publicités

Un planning ? quel planning ?

Je parle, je parle mais je n’explique pas forcément le détail de mes travaux et de ma stratégie et du pourquoi…

Pour mon armée Séleucide, j’ai donc programmé d’avancer à hauteur des sorties d’Aventine Miniatures:

  • 25 Phalangistes sans armure
  • 25 Phalangistes sans armure

Ces deux dernières unités sont déjà achetées et en cours de peinture. La deadline pour ces deux dernières est pour la fin du mois de Janvier.

Ensuite normalement 2 à 3 unités sont planifiées; mais nous n’avons pour le moment encore aucune info ! Frustrant ! J’ai donc fait mes estimations et voilà mes besoins :

  • 12 Cataphractaires Hellénistiques
  • 18 Thureophoroi (ou Thorakitai on fera l’équipement)
  • 28 ou 32 Guerriers Thraces

Idéalement, il me faudrait du Galate (attention je n’ai pas dit Galak !).

Cela devrait à mon avis finir cette armée courant Mai / Juin de cette année.

Si le rythme de sorties est respecté et soutenu. Dans le cas contraire, j’ajusterai et je reprendrai mon armée Normande qui clôturera mon armée Sicilienne !

J’ai cherché et j’ai pas mal tourné, et j’ai trouvé grand chose qui me plaisait et je ne vois pas grand chose d’autres dans mes goûts autre que du Gripping Beast.

C’est difficile car il me faut du normand mais avec du soleil qui lui cogne sur la caboche !

ssp02_spanish_cabelleros_mounted_hearthguards_4_55057

cru02_dismounted_knights_one_4_61230

Je vais donc partir là dessus avec 4 unités réparties ainsi:

  • 12 Chevaliers Milites Normands
  • 12 Chevaliers Milites Normands
  • 24 Guerriers Normands
  • 24 Guerriers Normands
  • 2 socles d’officiers / personnages

nmc09_normanbreton_milites_command_4_23191

Concernant les bannières de ces régiments; j’ai fait confiance à LBMS et j’avoue ne pas avoir avancé dessus. Je pense m’occuper de ces réalisations au dernier moment lorsque toutes les unités seront finies. J’estime le temps passé sur cette fin d’armée + la pose des bannières à environ 2 mois mais cela me semble très large.

On dirait pas mais cela fait quand même 180 à 190 figurines à peindre ! Va y avoir du taf et je ne parle pas de mes autres projet notamment une ligue Blood Bowl que nous montons au club !

Levées Séleucides

Alexandre le Grand avait initié une profonde mutation de son armée quelques années seulement après celle faite par Philippe II de Macédoine.

Cette incorporation de corps d’armée dits « barbares » ou étranger à l’armée macédonienne fut mal perçue par ses généraux (dont Cleithos le Noir par exemple)  et ses troupes.

Mais cette politique de fusion des deux cultures était dans un sens indispensable pour pouvoir espérer faire perdurer son idée de l’empire. Elle prit selon lui tout son sens lors de sa campagne en Sogdiane et Bactrie fasse à des adversaires dont les codes militaires et tactiques étaient différents (Spitaménès notamment mais aussi Oxyartès et Bessos).

Les Séleucides ayant hérité de ce territoire (et également d’Apama, fille de Spitaménès et épouse de Séleucos et mère d’Antiochos 1er)  ont été fortement sensibilisé par cette politique, ne serais-ce que pour essayer de maintenir une unité et une certaine cohérence même si de ce point de vue on voit apparaître une double gestion de l’empire (à l’ouest et en Bactrie façon grecque) à l’est en gardant les institutions achéménides (comme Alexandre) avec la nomination de satrape. A ce sujet je ne saurais que conseiller le magnifique et très documenté livre sur le pouvoir séleucide.

51oe6h8fofl

Trêve de blabla !

Il était indispensable pour moi d’augmenter ma phalange et que j’inclue par respect pour la Dynastie Séleucide ces fameuses levées de masses phalangistes qui ont fait leur spécificité (comme les Lagides d’ailleurs).

Egalement aussi car à cette époque on voit apparaître une course à la pique entre les différentes factions hellénistiques, pour contrer la phalange adverse hormis les éléphants, les hordes de galates ou de thraces et la cavalerie, il faut aussi une phalange forte.

Cette phalange doit donc être nombreuse, plus nombreuses que l’adversaire (ie bataille de Raphia avec les conséquences Géo-politiques, sociales et militaires pour les factions Lagide et Antiochide) et si possible avec des sarisses démesurées.

Cette évolution adaptée contre des adversaires utilisant les même armes était cohérente mais son investissement militaire fut terriblement inefficace contre la manipule Romaine et ses unités flexibles et lourdement armurés (bien que l’on peut encore en discuter malgré les défaites de Pydna et Magnésie impactées par d’autres facteurs).

J’ai donc; je vais y arriver; commandé auprès d’Aventine Miniatures deux unités de 25  phalangistes sans armure. Avec ces deux nouvelles unités je dispose dorénavant de 125 piques réparties en 5 unités ! Cela me fait une répartition d’unité qui respecte les proportions de Magnésie ou de Raphia par exemple.

Pas aussi impressionnant que la phalange de Simon Miller mais bon ça commence à avoir de la gueule !

Nouvelle année, nouvelles résolutions, nouveau planning !

Je pense vous transmettre des photos rapidement d’ici la fin de semaine du travail en cours.

La grosse difficulté sera de peindre exactement de la même manière qu’il y a un an et demi lorsque j’ai peint mes Séleucides. Dur mais pas impossible.

Là ou cela devrait aller assez vite c’est que à part qq pièces d’armures, le traitement de la peau  et faire des drapés il n’y a rien d’autre ! Et cela devrait avancer de ce point de vue là assez vite.

Je pense faire la première unité dans la semaine et la seconde semaine prochaine.

@+

Guiscard comme un Normand !

Guiscard comme le plus aventurier et le plus fourbe des Normands d’Italie, j’ai nommé Robert le Guiscard !

J’ai peint cette première vraie figurine de Normand fin octobre / début novembre mais j’ai été pas mal occupé professionnellement parlant… j’ai donc repoussé l’échéance à chaque fois mais à un moment il faut cesser de procrastiner et passer la vitesse supérieure !

Il s’agit du premier de mes officiers Normands et sera le porteur de la Grande Bannière !

J’ai déjà commandé les bannières chez nos amis de Little Big Men Studios et j’avoue pour cette Grande bannière, il fallait qu’elle en jette pas mal ! Je me suis orienté pour celle-ci sur une bannière à consonance grecque… pourquoi grecque car malgré les apparences l’ennemi principal des normands dans le sud de l’Italie n’est pas les Sarrazins ou les Maures dans cette période de conquête, mais les Byzantins qui ont de réelles velléités pour reconquérir une terre de culture greco-latine….

Ce postulat sera toujours pour les Normands Siciliens une ligne directrice dans leur politique étrangère; la relation avec le monde arabe, le monde grec et l’influence grandissante du Saint Empire Romain dans l’ombre des Guelfes et des Gibelins.

Trêve de bavardage, place aux images !

 

Happy new year !

Une nouvelle année commence , c’est donc l’occasion faire un bilan et de dresser les objectifs de la saison prochaine !

Cette année 2016 a été assez riche puisque j’ai réalisé l’ensemble de mes projets historiques en cours.

  • Mon armée Carthaginoise a été finalisée (il faudra d’ailleurs que je prenne des photos de cette dernière).
  • Mon armée Sassanides a été elle aussi entièrement finie pour mon plus grand plaisir
  • Et j’ai commencé à me constituer mon armée du Xème / XIème siècle de Normands Siciliens dont j’ai finalisé la partie Maure / Sarrazine de cette dernière.

Le seul point négatif a été le nombre de parties réalisée très faible puisque au nombre d’une petite dizaine tout au plus… une vraie déception de ce point de vue là ! Et malheureusement cela ne risque pas de s’améliorer puisque mes partenaires de jeu préfèrent pour le moment les joutes fantastiques…. Dommage ! Moi même depuis la ressortie de Blood Bowl, j’avoue avoir fait une petite pause, ce qui explique en partie ce silence.

Mais qu’à ne cela ne tienne , je ne désespère pas et j’ai d’ailleurs de nombreux projets en historique pour cette année 2017 qui sont au nombre de 3 thèmes !

  1. The Wrath of Antiochos !
    Finalisation de mon armée Séleucide avec l’ajout dans un premier temps de 2 unités de 25 Pezhetairoi sans armure pour avoir un peu plus de richesse et de choix.
    Mais aussi parce que je trouve les figurines d’Aventine Miniatures exceptionnelles.
    En sus de cela l’ajout d’officiers qui donne un peu de consistance et de variété visuelle ce seront mes seules figurines non Aventine pour cette armée…
    Pour clôturer cette armée : je compte adjoindre une unité de 12 Cataphractaires Séleucides, des Thraces et éventuellement une deuxième unité de Thureophoroi, mon unité préférée à CoE de part sa flexibilité et sa polyvalence.
  2. ἡ δευτέρα Ῥώμη… ad astra !
    Grec et Romain qui donc puis-je être ? Les Byzantins bien évidemment
    Même si personne à l’époque les appelez comme cela !
    Cette nouvelle armée me fait déjà saliver ! Pas plus d’infos pour le moment mais cela ne saurait tarder !
  3. Back to Mezzogiorno !
    Bien évidemment la finalisation de mon armée de Normands avec l’intégration de normands ! Pour cela 2 unités de 12 Milites montées et 2 unités de 24 Milites à pied ainsi que quelques officiers suffiront à mon bonheur et la grandeur de Palerme ! La petite Constantinople !