Dura lex sed lex

Pour être franc la gamme de Sœur de Bataille est superbe mais il manque 1 ou 2 pièces maîtresses alors certes il y a Célestine, également Junith Eruita mais elles sont soit fluettes soit très orientées sur un ordre.

Il me fallait donc en conjonction une belle pièce pour un personnage et bien grosse, depuis longtemps j’adore le concept de l’inquisteur Karamazov et son trône du jugement fait penser à une machine de pénitence dans le style; c’est donc grâce à un confrère d’un forum historique que j’ai pu récupérer cette magnifique pièce en métal !

Franchement c’était long mais j’ai énormément adoré peindre cette pièce !

To be honest, the sister ogf battle’s range is superb but 1 or 2 masterpieces are missing in my opinion, some people could sustain Celestine or Junith Eruita, but they are either so thin or very « order-oriented ».

So I seeked a nice piece for a character and very big, for a long time I love the concept of the investigator Karamazov and his throne of judgment makes me thinking as a penitent engine style; It was therefore thanks to a colleague from a historic forum that I was able to recover this magnificent metal piece!

honestly it was long but I really loved painting this piece ! Go on !

9 réflexions sur “Dura lex sed lex

  1. Azazel dit :

    Very cool! I never had one of these back in the day but I picked up a Finecast one second hand. Never really had concrete plans to get it assembled or painted, but man, looking at your work really makes me want to find it and paint it! Inspiring!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s